zalandeau

27 septembre 2022

Ma chronique - L’égoïsme gagne ? L’égoïsme perd ? L’égoïsme perdra le monde !

GSM

Écrit le 02 juin 2009

Quel est le point commun de toutes les sociétés impactées par la mondialisation ?

L’égoïsme !

L’égoïsme des possédants, des « élites », des « intellectuels », des dirigeants est un égoïsme qui gagne du terrain, car guidé par sa seule envie pour lui-même de posséder toujours plus sans soucis pour le bien, la liberté ou le droit de vivre des autres. Cet égoïsme triomphe, dans ce climat si propice, où le laisser faire est son seul passeport…

L’égoïsme du peuple, des laborieux comme des pensionnés, des protégés comme des assistés, est un égoïsme qui perd petit à petit, mais qui perd surement. Chacun ne pense qu’à son intérêt immédiat personnel et se fiche de ce qui peut arriver à son voisin. Les seuls cris du cœur « Ouf, c’est pas moi ! » en sont le seul crédo… Chacun de ces égoïstes perd devant l’égoïsme des possédants un jour ou l’autre, seulement satisfait de ne pas faire partie de la « charrette », ou d’avoir stabilisé son statut, ou d’avoir retrouvé un travail. Le mécontent d’hier, redevient content de son petit privilège égoïste…

Cet égoïsme du peuple, qui au mieux redevient momentanément solidaire au niveau d’une corporation, voire d’une usine, finit toujours par perdre sur le long terme, dès qu’il n’a plus d’intérêt à défendre. Parfois même, lorsque le même malheur fond sur ses compagnons d'infortunes, ce peuple égoïste dit « Et pourquoi ça ne leur arriverait pas à eux aussi, chacun son tour ? », légitimant ainsi les auteurs de leur propre déchéance…

Nos anciens avaient bien compris que devant le capitalisme égoïste, il fallait une union des exécutants…

Hélas, comme je l’ai déjà dit, 40 ans de paix sociale, d’embourgeoisement des esprits et d’intoxication libéralo-consumériste, ont transformé cette force de solidarité en une faiblesse de l’égoïsme. Cet égoïsme-là, perd et perdra tous ses combats…

Qu’adviendra –t-il de l’égoïsme en général ? La réponse est bien simple…

Lorsque les égoïstes possédants possèderont tout, ils s’éteindront, car il n’y aura plus de richesse à s’emparer, il n’y aura plus de création de richesse, il n’y aura donc plus de richesse du tout…

Un exemple : Imaginez Adam, seul sur terre… Tout lui appartient : L’eau, l’air, la mer, la terre, la flore, la faune, l’or, l’argent, le pétrole, le gaz… Mais il lui faut produire ces richesses, en allant les chercher, en les cultivant, en les transformant… Posséder, ne fait pas vivre l’humain ! C’est produire qui fait vivre !

Quel qu’il soit, l’égoïsme amène donc inexorablement au chaos et à la mort !

Nota : L’égoïsme est aussi nommé « Libéralisme », qui donne la « liberté » aux plus pauvres de choisir de mourir ou bien de mourir (mais seulement après avoir été essorés par les possédants, bien sûr)…
       

Posté par zalandeau à 08:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


26 septembre 2022

Comment reconnait-on un vaniteux sur un blog ?

GSM

Ecrit le 12 novembre 2013
 
La recette est simple : S'il réfute vos arguments pour à la fin dire la même chose que vous ou même parler pour ne rien dire de concret...
Parce que le vaniteux a besoin non seulement d'avoir raison, mais encore d'être le seul à avoir raison.
 
Pour cela il est prêt à tout :
- Soit il vous contredit pour dire la même chose,
- Soit pire encore, il dit le contraire de ce qu'il pense, rien que pour être différent.
- Soit il casse pour casser, sans raisonnement.
 
L'important, pour lui c'est d'avoir le dernier mot...
        

Posté par zalandeau à 11:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2022

Vivre, c'est quoi ?

GSM

Publié le 06 octobre 2013
 
Vivre, c'est quoi ? Je me pose la question depuis longtemps. Est-ce suivre son propre égoïsme ? Est-ce partager ? Doit-on vivre seul, ou bien ensemble ? Si c'est ensemble, alors avec qui ? Est-ce que cela en vaut vraiment la peine ?
Lorsque l'on essaye de suivre la société avec les règles morales qui en découlent, on s'aperçoit que certains de nos fantasmes enfoncés au plus profond de nous sont immoraux, mortifères, diaboliques, inhumains, cruels et vont très à l'encontre des règles de vies les plus basiques de cette vie en société...
Alors, faut-il continuer à vivre dans cette société, dans laquelle notre inconscient est si mal à l'aise ? Faut-il vivre seul afin de ne pas tomber sous le coup des sanctions que la société inflige à ceux qui en transgressent les lois écrites et non écrites ?
La plupart des humains ont choisi la soumission plus ou moins forcée en restant dans la communauté humaine quitte à devoir s'auto-contraindre  plus ou moins efficacement. Certains craquent en route et c'est la prison, voire la vie brisée qui les guette.
Alors pourquoi veut-on remettre les parias de la société dans une société qui ne veut pas d'eux et à laquelle ils ne sont pas adaptés ?
Étrange paradoxe, encore un, sur la complexité humaine et surtout sur la perversité de ceux qui veulent régir nos vies...
 
Nota : Mon dernier article ne s'affiche pas en tête de blog et ne s'affiche nulle part ailleurs non plus... On va bien voir avec celui-ci...
        

Posté par zalandeau à 10:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Citations à propos du fisc

GSM

 

Merci à Jielleaime pour son envoi... (Ecrit par autrui)

 

  « Lorsque je donne quatre coups de pédale,

il y en a trois pour le fisc. »

Bernard Hinault

 

« Le fraudeur fiscal est un contribuable

qui s’obstine à vouloir garder

un peu d’argent pour son propre usage. »

Philippe Bouvard

 

« Si l’état créait un impôt sur la beauté,

je serais exonéré. »

Sim

 

« Un millionnaire est un milliardaire

qui vient de payer ses impôts. »

Jean Rigaux

 

« C’était un Français qui payait tellement d’impôts

que le jour où il mourut … le gouvernement fit faillite. »

Roger Pierre

 

« Les conneries c’est comme les impôts,

on finit toujours par les payer. »

Michel Audiard

 

« L’impôt est un tribu prélevé sur le travail des uns

pour entretenir la paresse des autres. »

Inconnu

 

« Puisque les impôts ont une assiette,

pourquoi mangent-ils dans la nôtre ? »

Alphonse Allais

 

« Chaque contribuable est quelqu’un qui travaille

au profit du gouvernement

sans être astreint à passer

les concours de fonctionnaires. »

Ronald Reagan

 

« Réunion : L’administration française adore ça. 

Certains fonctionnaires poussent même le raffinement 

jusqu’à organiser des réunions pour fixer la date des prochaines. »

  Jacques Mailhot

 

« Mon père était fonctionnaire et

ma mère ne travaillait pas non plus. »

Coluche

 

« Un ministère est un lieu où les fonctionnaires qui arrivent

en retard croisent ceux qui partent en avance. »

Clémenceau

 

« Les fonctionnaires sont les meilleurs maris :

Quand ils rentrent le soir à la maison, ils ne sont pas fatigués

et ont déjà lu le journal. »

Clémenceau

 

« Les fonctionnaires sont comme les livres d’une bibliothèque :

Ce sont les plus hauts placés qui servent le moins. »

Clémenceau


> « La France est un pays extrêmement fertile :

on y plante des fonctionnaires

et il y pousse des impôts. »

Clémenceau

 

Et je terminerais par celle dont je ne me rappelle plus l'auteur :

« Le fisc, c'est l'inverse de l'école :

C'est quand tu travailles bien que tu es puni !!! »

      

 

Posté par zalandeau à 10:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

21 septembre 2022

Mémoires et radotages (246) – Marie, Marie-Josée, Poupou


GSM

Écrit le 14 novembre 2019
 
« Ce mois de novembre est le mois de la tristesse » disais-je…
 
Coup sur coup, en quelques jours " la fille aux yeux d’or ", ( Marie Laforêt ), dans la sciure ! puis Marie Josée Nat, dans la sciure !
Ces très belles femme, talentueuses de surcroît, disparues, alors que je les croyais éternelles…
 
Et puis hier « Poupou »… Canné. Lui aussi, je le croyais inoxydable… J’étais habitué à le voir tous les mois de juillet, pendant ce tour de France aussi populaire que Poulidor et cela faisait chaud au cœur…
 
Je me souviens de cet été de ma jeunesse où alité avec les oreillons, j’écoutais le tour de France à la radio… Anquetil et Poulidor… Bien entendu, alors que j’admirais Anquetil, Poupou était quand même mon préféré.
D’ailleurs, dans la famille on avait décrété que mon père ressemblait à Poupou… Et c’est vrai qu’il y avait une certaine ressemblance autant par la physionomie que par le caractère persévérant…
 
Encore une figure admirable et légendaire qui disparaît…
   

Posté par zalandeau à 08:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


16 septembre 2022

Mémoires et radotages (438) – God Save Gorbatchev et Godard

 

 

GSM

Écrit le 15 septembre 2022

-L’Arène, l’Arène, l’arène est morte… Et son fils Charles l'Étroit prend sa place !!!

-Et alors ? Qu’est-ce qu’ils ont fait dans leur vie ces gens-là ? Qu’est-ce qu’on en a à battre de ces feignants qui ne font rien de leurs dix doigts et qui aiment tellement leur peuple qu’ils ne pensent qu’à leurs propres gueules… Leur amour du peuple, c’est juste pour ne pas subir ce que la révolution Française a fait à leur caste de bons à rien et mauvais à tout ! Qu'est-ce qu'ils ont foutu à part aller sur le trône, de temps à autre, pour faire leurs besoins ainsi que vivre sur le dos de leurs métayers ?

Et depuis 10 jours on n’entend plus que ça ! Et pourtant s’il y a des morts célèbres, les medias ne choisissent pas de parler de ceux qui le méritent…

Jean-Luc Godard… Il n’aurait pas le droit à ce qu’on parle de son œuvre, laquelle a distrait le public et a donné une nouvelle manière au cinéma pendant toute une carrière ?

Gorbatchev… C’est l’homme le plus estimable des années 80/90… celui qui voulait rattacher la Russie à l’occident et voulait normaliser la situation de la Russie en abandonnant un régime totalitaire, corrompu et archaïque… Il lui fallut beaucoup de courage pour laisser s’effondrer l’URSS sans être zigouillé par son entourage communiste… Il n'aurait pas eu droit à davantage que le strict minimum ?

Mais non ! L’Arène, l’Arène, l’Arène et son fils Charles l'étroit, à longueur de télé… On se fout vraiment de notre poire !

      

 

Posté par zalandeau à 08:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2022

La vieillesse est un naufrage


 
La vieillesse est un naufrage selon Chateaubriand. Lire les mémoires d'outre-tombe me rassérène quelque peu. J'y perçois les affres du grand écrivain. D’ailleurs de Gaulle avait lui-même repris cette citation. Je ne suis plus seul à m’accommoder de la solitude oppressante face à mon passé et à mon présent; solitude que la vieillesse creuse comme un fossé, entre le vieux et la société des vivants. C'est un mur d'incompréhension et d'ignorance. D’ailleurs de Gaulle avait lui-même repris cette citation
 
Il est vrai que bien vivre sa vieillesse c'est savoir passer un pacte avec cette solitude. Mais saurais-je le faire ?
 
Tout a été écrit par nos illustres prédécesseurs. Y puiser le réconfort d'une complicité d'outre tombe permet de se sentir moins seul.
 
J'aurais du choisir ma compagne comme on choisit un ami. Certes, j'avais déjà formulé cette idée, puisqu'il y a deux ans je l'avais même enseignée à mon fils cadet. Hélas ce n'est pas à soixante piges qu'il m'aurait fallu avoir cette sagesse, mais bien avant, pour l'appliquer à moi-même...
 
Faut-il passer par ces tourments, avant de parvenir à la sérénité ?
            

Posté par zalandeau à 08:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 septembre 2022

SDF



GSM

 Écrit en 2008
 
Poésie des gens d'aujourd'hui, basée sur la vie d’aujourd’hui.
Faite sur cette pensée unique qu'on veut nous imposer.
Faite sur cette régression sociale qu'on veut nous imposer.
Faite sur cet avenir qui semble sombre sauf aux profiteurs.
 
Aujourd'hui, dans le quartier de la Madeleine, j'ai vu 3 SDF, parfaitement Français, dont une femme avec un écriteau "je voudrais manger". Les trois, la cinquantaine, même scénario : licenciés, fin de droit, expulsion, la rue.
 
Il y en a 200000 en France. Reviens l'Abbé Pierre. En 54 il y en avait 10000. Il y en a maintenant 20 fois plus. C'est ça le progrès ? J'appelle à la résistance tous les français : Il faut que l'état Français aide ces 200000 personnes sans abri, dont 90 % sont nos compatriotes que nous laissons crever, alors que les chiens errants sont recueillis...
 
Ne nous résignons pas à l'inacceptable. Un Français, en France, on ne pourra jamais lui dire "retourne dans ton Pays sale Français". Il est dans son Pays.
"Ne m'appelez plus jamais France, la France elle m'a laissé tomber".
 
J'ai honte d'être Français...
      

Posté par zalandeau à 11:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2022

Qu'est-il devenu ?


GSM

Écrit le 3 mars 2013
Je repense à Ange, ce copain de mon fils, orphelin, délaissé de tous, que nous avions accueilli pendant les vacances scolaires de Noël et de février il y a un an de ça (2012), pour lui éviter de coucher dehors...
Timide, complexé, probablement traumatisé dans son enfance, qu'est-il devenu ? Après les vacances de février 2012, le lycée ne l'a pas revu et nous non plus...
Il y a toujours chez nous, un sac plein de ses affaires qu'il devait récupérer...
J'espère qu'il s'en sort, mais je n'y crois pas vraiment...

Parfois j'erre dans Leclerc, espérant l'apercevoir. Mais non. Il a disparu... Je lui souhaite les meilleures choses, pauvre gamin, et de réussir à s'imposer dans ce monde d'égoïstes.
      

Posté par zalandeau à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2022

Marche des Spahis

GSM


 

 

 

Posté par zalandeau à 08:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :